A.B.O.E.S.

Association loi 1901 n° 94/0923
Association Baha'ie pour les Oeuvres Educatives et Sociales

AARPEJ
L'art au service de l'intégration
des jeunes et adolescents dans la société


Activités:


YAKARI
Camps de vacances (6-14 ans) intégrant les valeurs humaines (respect, service, courtoisie...)

MALAKOUM
Troupe de théâtre (12-18 ans) proposant une vision constructive de la société...

DDW
Troupes de danse (15-25 ans) traitant des maux de la société (pauvreté, racisme, drogue...)

AARPEJ
Ateliers d'ARt Pour l'Epanouissement des Jeunes

HAPPY HIPPO SHOW
Théâtre interactif au service de l'éducation et du bien-être social.

FETES DE QUARTIER
Fêtes multiculturelles avec les associations de quartiers.

PUBLICATIONS
Recherche pédagogique, colloques et contenus didactiques publiés (en partie) dans la médiathèque.

Objectif:

Les ateliers d'art sont bien plus que des ateliers d'art. Les jeunes y sont encadrés 24h/24, dans leur activité artistique, comme lors des repas, des temps d'approfondissement spirituel, de service, de rencontre avec le public... dans un esprit qui vise l'intégration des plus hauts principes éducatifs bahá'ís, en tenant compte de la réalité de leur âge et des questions propres à notre société.

Télécharger:
- Charte de l'AARPEJ
- Charte du coach des AARPEJ
- Cahier des charges du comité national des AARPEJ


CHARTE DE L'AARPEJ
- version 22 mai 2006 -

I. OBJECTIF DE L'AARPEJ

Les Ateliers d'Arts pour l'Epanouissement des Jeunes (AARPEJ) sont le lieu de rencontre de 3 éléments :
* les arts
* la jeunesse
* la promotion des principes bahá'ís.

Ce sont ces 3 éléments qui forment les AARPEJ, qui leur offrent leur identité, leur dynamisme et leur unité.

Les AARPEJ ont pour objectif :
* de permettre à ses participants de s'épanouir en utilisant les arts au sein d'un cadre bahá'í.
* de promouvoir, par l'exemple et les arts, les principes énoncés par Bahá'u'lláh.

Leur esprit et leur fonctionnement découlent de cet objectif.
L'unité dans la diversité", clef de voûte de l'enseignement bahá'í, en est le principe central.
L'action et l'engagement dans un esprit de service sont au cœur des AARPEJ, que ce soit vers l'extérieur, par les spectacles et les rencontres avec le public, ou dans le fonctionnement interne du groupe.

Si les AARPEJ, en propageant un message d'espoir, d'unité et d'amour, peuvent participer activement à la résolution des problèmes et souffrances de notre monde, ils mettent l'exemple en avant, et ne peuvent se concevoir que comme un lieu où tous ses acteurs soient réellement investis, et où ils trouvent un climat propice à s'épanouir sur les plans personnel et artistique, familial et social, spirituel.
Le cadre bahá'í, l'unité du groupe, le dynamisme de la jeunesse, l'utilisation des arts, l'action dans le service, doivent faire des AARPEJ des lieux de développement des aptitudes et capacités, de découverte de soi et des autres, d'épanouissement.

" La persévérance, la lutte et les épreuves font partie intégrante du processus de la création de l'atelier. Car la croissance est impossible sans épreuves. " Pensée de jeune

"L'intention de l'enseignant doit être pure, son cœur indépendant, son esprit épris de Dieu, ses pensées paisibles, sa résolution ferme, sa grandeur d'âme exaltée et il doit être une torche brillante dans l'amour de Dieu. Dut-il ainsi se transformer, son souffle purifié atteindra même le roc ; sinon, il n'y aura aucun résultat." ('Abdu'l-Bahá, Les Tablettes du Plan Divin)

" Levez-vous pour faire avancer ma Cause parmi les hommes et exalter ma parole ; Nous sommes en tout temps avec vous et Nous vous fortifierons du pouvoir de la Vérité […] Quiconque m'a reconnu se lèvera pour me servir avec une telle résolution que les puissances de la terre et du ciel ne pourront mettre en échec son dessein. " (Extrait des Ecrits de Baha'u'llah)


II. LES INSTITUTIONS LIÉES AUX AARPEJ

Tous les AARPEJ sont sous la responsabilité d'un comité spécifique. Ce comité est nommé par le comité national des AARPEJ (CNAARPEJ), lui-même nommé par l'Assemblée Spirituelle Nationale des Bahá'ís de France (ASN). Le CNAARPEJ est intégré au Département Éducation et Jeunesse (DEJ), dont il dépend directement.
Chaque comité d'AARPEJ a charge de veiller au bon fonctionnement de sa troupe, d'en gérer les fonds (frais déplacements, achats divers, etc.), de lui fournir tous les moyens nécessaires, d'établir le programme des activités, d'organiser les répétitions et rencontres ainsi que les relations avec les organisateurs de représentations et manifestations diverses. Dans cette dernière tache, le comité délègue un encadrant à chaque réunion de la troupe.
Cet encadrant est le représentant officiel du comité auprès des lieux d'accueil et des organisateurs, il est l'interface entre ces derniers et les danseurs.
Il est le coach du groupe, responsable de la gestion de l'emploi du temps et de la discipline. Il veille à ce que l'esprit des AARPEJ soit respecté, il assume un rôle de conseiller, il dirige les briefings et débriefings.

Le CNAARPEJ fédère les différentes troupes et activités d'AARPEJ en France. Il supervise le travail des comités spécifiques, apporte une vision d'ensemble (charte des AARPEJ, charte du coach etc.). Il organise ou supervise les tournées d'été et activités à caractère national.

Actuellement les troupes DDW et la troupe Malakoum dépendent du CNAARPEJ. A l'avenir toute troupe de jeunes utilisant les arts (chorale, musique, peinture …) pourra profiter de l'expérience du CNAARPEJ en terme de logistique, d'encadrement et de vision, et intégrer cette branche administrative.

Travailler toujours étroitement avec les institutions. Pensée de jeune.


III. CONDITIONS D'ADMISSION

Les conditions générales d'admission dépendent de deux critères :
* l'adhésion à cette charte, à ses fondements spirituels (prière …) et à la consultation comme base de fonctionnement. L'accord des parents, en toute connaissance de cause, est indispensable pour les mineurs.
* une limite d'age, variable selon les troupes (actuellement 12 ans pour les Malakoum et 14 ans pour les différentes troupes DDW).

Pour participer à une tournée d'été DDW la limite d'age est de 16 ans.

Ainsi, nul besoin d'être un artiste, ni d'être bahá'í. Les qualités souhaitables sont avant tout la motivation et le désir, de participer aux AARPEJ, de s'y développer artistiquement et spirituellement, de vivre l'unité du groupe, et de propager les principes bahá'ís dans un esprit de service à l'humanité.

" Bien qu'elle embrasse avec une égale estime les gens de tous âges, cette Cause a un message et une mission spécifique pour les jeunes de votre génération. C'est la charte de leur avenir, leur espoir, leur garantie de jours meilleurs à venir ". (Shoghi Effendi, Message à la jeunesse bahá'íe)


IV. RESPONSABILITES

Un secrétaire est élu par les danseurs, qui a pour rôle de transmettre toutes les demandes, questions, propositions, etc., de la troupe, au comité, et éventuellement du comité à la troupe (voir annexe).

Pour diriger le travail des ateliers, suivant les cas, il peut y avoir :
*un directeur artistique (éventuellement adulte) ayant des compétences reconnues.
*et/ou un ou des coordinateurs artistiques, choisis par le comité.

Pour les arts vivants (théâtre, danse, chant …) le directeur et/ou les coordinateurs décident de la répartition des rôles avant chaque spectacle. Leur premier critère doit être la justice, afin de ne léser personne et de ne pas laisser se développer un esprit de vedettariat. Ils doivent donc assurer une alternance dans la distribution des rôles, afin qu'il soit clair pour tous que personne n'est indispensable, mais que l'unité est la force motrice du groupe.

Aucune répartition ne peut être parfaite, aussi que chacun se soumette de bonne grâce aux décisions de ces responsables, et en cas de déception attende la représentation suivante pour profiter d'une meilleure distribution. En cas de déséquilibre manifeste et répété, cela devrait être discuté en consultation.
Les coordinateurs artistiques, sous la responsabilité du coach, doivent assurer des échauffements physiques adaptés à l'activité, aux jeunes et aux circonstances !

Relation coach/coordinateur artistique : tout ce qui relève de l'artistique (pas de danse, chorégraphie, mise en scène …) est de la responsabilité des coordinateurs, mais les coach ont autorité sur le fonctionnement des coordinateurs pour tout ce qui touche la manière de transmettre, donc la pédagogie et l'esprit (unité, encouragement, valorisation …).

Des responsables sont de même choisis pour s'occuper des levers, du timing, etc. (voir annexes)

Consultez comment l'atelier peut devenir un endroit ou la croissance, l'amour et l'encouragement forme la base des interactions du groupe. Pensée de jeune

V. FRAIS

Chacun doit acquitter ses frais de déplacements, logement, et repas, dans le cadre des répétitions.
Ces mêmes frais peuvent être pris en charge pour les représentations (selon les comités).

Cependant la question financière ne pouvant en aucun cas être une barrière à la participation aux AARPEJ, la solidarité du groupe ou l'aide du comité viendront en soutien à tous ceux qui en auraient besoin.
(les ASL peuvent être sollicitées pour ce genre d'aides)
Pour tout problème financier, quelle qu'en soit la cause, contactez sans la moindre hésitation le comité.

VI. FOND ET CONTRIBUTIONS

Tous, bahá'ís ou non, peuvent contribuer au fond des AARPEJ.
Dans la mesure ou l'argent provenant des spectacles (recettes), subventions extérieures, contributions et autres sources, est alloué uniquement aux dédommagements des frais de logistique, gestion et communication, ou aux achats de matériel et toutes dépenses utiles au fonctionnement de l'atelier.
L'argent du fond AARPEJ ne peut donc en aucun cas être reversé à un Fond Bahá'í qui n'accepte que les
dons provenant d'amis Bahá'ís.


VII. FORMATION

La formation comprend bien sûr l'aspect artistique :
Avec des répétitions, cours, qui sont assurées par le directeur artistique ou les coordinateurs artistiques.

Mais aussi un aspect spirituel :
- Avec des "approfondissements", sur des sujets de société, les principes et lois bahá'ís, l'histoire des religions, des questions de spiritualité... Ces approfondissements peuvent prendre toute forme (magistrale, interactive ...) et être donnés ou dirigés autant par les jeunes artistes eux-mêmes que par des personnes extérieures mandatées par le comité.
- Et une place toute particulière attribuée à la prière :
Toutes les activités, approfondissements, répétitions, représentations, commencent par un temps de prière.

" Avant de commencer chaque entraînement et chaque spectacle, commencer par des approfondissements, des lectures des écrits saints et des prières pour apporter unité et spiritualité dans le groupe. " (Pensée de jeune)

" Que vos actes soient un guide pour toute l'humanité, car la conduite de la plupart des hommes, qu'ils soient de haute ou basse condition, diffère grandement de ce qu'ils professent. C'est par vos actes que vous vous distinguerez des autres et que l'éclat de votre lumière se répandra sur terre. " (Extrait des Écrits de Bahá'u'lláh)


VIII. PRIERE

Les AARPEJ sont avant tout un engagement constructif, humanitaire, spirituel, ce qui implique de développer ses attributs et qualités spirituels, et de diriger son cœur et son esprit vers Dieu.
La présence aux temps de prières est donc obligatoire pour tous les participants, au moins pour une participation passive et respectueuse, mais aucune praticipation active (dire une prière) ne pourra être imposée.

" Sache, en vérité, qu'il convient au faible, de demander l'aide du Fort, et qu'à celui qui cherche l'infinie bonté, il appartient de supplier le Glorieux, le Généreux. Lorsque l'on implore son Seigneur, que l'on se tourne vers Lui, que l'on recherche les grâces de Son Océan, cette supplication est déjà, par elle-même, une lumière pour le cœur, une illumination pour les yeux, une source vivifiante pour l'âme et une exaltation pour l'être tout entier. " ('Abdu'l-Bahá, L'art divin de vivre. p.42/43)

" Rassemblez-vous dans la plus grande joie et amitié et récitez les versets révélés par le Seigneur miséricordieux. Ainsi s'ouvriront en vous les portes de la vraie connaissance et vos âmes seront alors dotées de fermeté et vos cœurs comblés d'une joie radieuse. " (Bahá'u'lláh, cité dans "L'importance d'approfondir")


IX. CONSULTATION

Le fonctionnement en groupe, les décisions à prendre, impliquent des règles, un cadre. La consultation bahá'íe est l'outil parfaitement adapté à toute entreprise collective. Elle doit être appliquée en toute occasion, pour monter des projets, prendre des décisions, régler des différends...
L'avis de tous est important. Chacun doit pouvoir s'exprimer en toute liberté et toute franchise, sur quelque sujet que ce soit. Et surtout chacun doit toujours garder à l'esprit que l'objectif de la consultation est d'apporter une réponse, trouver une solution, et non pas de défendre sa position ou de chercher à se mettre en valeur. Le déroulement et le résultat de la consultation dépendent entièrement des efforts, du détachement, de chacun des participants.
Un président de séance est nommé, qui dirige la consultation, donne la parole, fait respecter, si nécessaire, avec bienveillance, les règles et l'esprit de la consultation. Il veille à ce que tous puissent s'exprimer, avec clarté et modération, tout en restant dans le sujet.

" Les principales conditions requises pour ceux qui délibèrent sont la pureté d'intention, le rayonnement de l'esprit, le détachement de tout hormis Dieu, l'attirance vers sa divine Essence, l'humilité et la modestie à l'égard de ses bien-aimés, la patience et l'endurance dans les difficultés et la soumission devant son seuil. S'ils sont généreusement aidés à acquérir ces attributs, la victoire leur est accordée du Royaume invisible de Bahá. Les membres qui en font partie doivent y consulter ensemble de telle manière qu'aucune occasion de malaise ou de discorde ne puisse surgir. Ceci peut-être atteint lorsque chaque membre exprime, en entière liberté, sa propre opinion et expose ses arguments. Quelqu'un est-il d'une opinion opposée, il ne faut en aucun cas qu'il se sente offensé car la solution finale ne sera révélée que lorsque la question aura été discutée à fond. La brillante étincelle de la vérité ne jaillit que du heurt des opinions diverses. Si, à la suite d'une discussion, une décision est prise à l'unanimité, c'est parfait, mais si, à Dieu ne plaise, les différences d'opinion se manifestent, la majorité des voix doit prévaloir. " ( La consultation bahá'ie. p.5)

Quand une décision est prise en consultation, à l'unanimité ou à la majorité, tous doivent s'y conformer sans réserve, afin que tous les moyens soient mis en oeuvre pour vérifier la justesse de cette décision, sans que personne ne freine cette réalisation.
L'expérience peut montrer que la décision n'était pas la meilleure, mais si l'unité du groupe a été préservée, que tous ont œuvré de concert, alors, lors d'une nouvelle consultation, une nouvelle décision pourra être prise, une nouvelle solution apportée, soutenue par l'énergie de tous et par la lumière puissante de l'unité.

Ne laissez jamais un problème, quelqu'il soit, inexprimé.


X. COMPORTEMENT

- UNITÉ :

Votre force est votre unité, votre amitié, votre complicité, préservez-les à tout prix.
" Si puissante est la lumière de l'Unité, qu'elle peut illuminer la Terre entière. " (Bahá'u'lláh)

" Ne savez-vous pas pourquoi Nous vous avons tous créés de la même poussière ? C'est pour que nul ne s'élève au-dessus des autres. Puisque nous vous avons tous faits d'une même substance, il vous incombe d'être comme une seule âme, allant d'un même pas, mangeant d'une même bouche et habitant la même terre afin que, du tréfonds de vous-même, par vos actes et par vos œuvres, les signes de l'unité et l'essence du détachement puissent se manifester. Tel est le conseil que je vous donne, ô assemblée de lumière ! Suivez-le attentivement, afin de récolter le fruit de sainteté sur l'arbre de gloire merveilleuse. "
(Bahá'u'lláh, "Paroles Cachées" 2° partie, n°68)

- EN GÉNÉRAL :

" Soyez parfaitement unis, ne vous fâchez pas les uns contre les autres. Aimez les créatures pour l'amour de Dieu et non pour elles-mêmes ; de cette façon vous ne serez jamais irrités ou impatients. " 'Abdu'l-Bahá

" La force du travail en groupe est indispensable : le groupe pourra changer le monde lorsqu'il aura appris à travailler ensemble ". (Pensée de jeune)

- VIS-À-VIS DE LA FAMILLE :

Toutes les décisions concernant les AARPEJ (répétitions, spectacles, stages etc.) doivent être prises en famille. Au-delà des règles spécifiques des AARPEJ, le respect et l'obéissance aux parents sont nécessaire. Ainsi (pour exemple) aucun mineur ne pourra fumer sans l'autorisation de ses parents.

" Prenez garde de commettre ce qui pourrait attrister les cœurs de vos pères et mères. Vous donnerait-on le choix entre la possibilité de me rendre service ou de les servir, choisissez de les servir et faites en sorte qu'un tel service soit un sentier qui vous conduira vers Moi. Voilà quels sont mon exhortation et mon commandement. " (Bahá'u'lláh, cité dans "La vie familiale")

- VIS-À-VIS DU GROUPE :

La vie du groupe implique de nombreux efforts, très concrets d'abord :
* rigueur sur les horaires.
* discipline durant le travail.
* respect du travail des autres.
* soin du matériel, des costumes…

mais aussi et surtout spirituels:
* ne pas faire de règlements de compte personnel.
* prendre des initiatives et des responsabilités.
* ne jamais médire, ne rejeter personne.
* ne pas vous critiquer entre vous, ce sont les coordinateurs qui s'assurent de la qualité du travail artistique.

Aucune forme de violence, ni physique, ni verbale, ne sera acceptée entre les jeunes ou entre coach et jeunes.

" Celui qui cherche vraiment Dieu doit aussi regarder la médisance comme un crime et s'en garder à jamais, car elle éteint le feu du cœur et étouffe la vie de l'âme. Il doit se contenter de peu et s'affranchir de tout désir inconsidéré. Il doit chercher à s'allier à ceux qui sont détachés des choses de ce monde et à éviter les vaniteux. " ( Bahá'u'lláh, Extrait des Ecrits CXXV)

" Eviter la formation d'un groupe " noyau " dans l'atelier. Devenez spécialement conscients et anxieux d'accueillir les autres jeunes au sein de votre cercle d'amis. Chacun a une contribution à faire au groupe et ce n'est pas à nous de juger laquelle a le plus de valeur. " ( Pensée de jeune)

- VIS-À-VIS DES LIEUX D'ACCUEIL ET DU PUBLIC :

Des familles, des structures sociales et culturelles, vont vous accueillir, vous allez être en contact avec du public, avant, pendant et après les représentations et manifestations, dans tous ces cas, vous devez être la lumière même de l'exemple, pour les principes que vous défendez, le message de Bahá'u'lláh que vous représentez.
Comment pourrez vous faire passer ce message si vous ne reflétez pas ses plus hautes aspirations ?
Soyez modérés en tout, polis, serviables, ne fumez pas en public, observez correction et pudeur dans les relations garçons-filles.

- TECHNOLOGIES ET OBJETS DE VALEUR :

L'apport de caméscopes, MP3, téléphones portables et tous objets de valeurs est déconseillé ! Leur utilisation au sein des activités AARPEJ n'est pas autorisée pendant les temps de répétition ou approfondissement et toutes activités collectives, ni même pendant les repas ou après le coucher. Le coach pourra à tout moment vérifier que leur utilisation (Internet …) est conforme aux normes de la charte. En cas de perte, casse ou vol, le coach et le comité ne pourront être tenus pour responsable sauf si l'objet avait été confié au coach.

- TENUES VESTIMENTAIRES ET PROPRETE :

Tant vis-à-vis de l'image extérieur que vous offrez, que pour votre propre dignité, une tenue vestimentaire correcte est exigée lors des activités AARPEJ. Cela signifie une tenue qui ne soit ni choquante ni provocante et qui respecte la bienséance. Ces critères sont bien sûr subjectifs et variables d'une culture ou d'une époque à l'autre. A titre d'exemples :
* lors des spectacles DDW, les filles devront porter un cycliste noir (à mettre avant le spectacle !) et un soutien-gorge couvrant.
* éviter les décolletés plongeants et les habits trop transparents
* les pantalons portés à mi-fesses ne sont pas corrects.

Au delà de ces caractères de " mode " et d'esthétique il est bien évident que vos habits doivent aussi être propre et dans un état d'entretien satisfaisant !

De la même manière il sera demandé à tous les participants de respecter les règles d'hygiène corporelle : douche tous les jours, se laver les mains avant de manger ou cuisiner, se brosser les dents …

" Ce que je veux dire, c'est que, sous tous les aspects de la vie, la pureté et la sainteté, la propreté et la netteté, exaltent la condition humaine et favorisent le développement de la réalité intime de l'homme.
Même dans le monde matériel, la propreté incite à la spiritualité - comme il est dit clairement dans les écrits sacrés - et la propreté corporelle, bien qu'elle soit une chose d'ordre physique, exerce néanmoins une puissante influence sur la vie de l'esprit. " ( Sélection des écrits d'Abdu'l-Bahá)


XI. RESPONSABILITÉ DU COMITÉ

Le comité est responsable des jeunes des AARPEJ et de leurs comportements, depuis l'heure prévue de début d'activité et jusqu'à ce qu'ils repartent par leur propre moyen ou qu'ils soient confiés à leur famille ou à un autre responsable.


XII. SANCTIONS

En cas d'écarts de comportements, et/ou de non-respect de la Charte, le comité pourra être amené à prévenir les parents ou à prononcer des exclusions temporaires de la troupe. En cas de faute particulièrement grave et/ou répétée le comité avec l'accord du comité national pourra prononcer une exclusion définitive de la troupe. Si nécessaire l'ASN pourra décider de dissoudre un AARPEJ.


XII. TOUCHE FINALE

Les valeurs exprimées dans cette charte sont élevées, mais l'important n'est pas tant de s'y conformer exactement, que les efforts que chacun, à sa mesure, est prêt à fournir pour s'en approcher.
Et c'est au prix de ces efforts que vous pouvez espérer contribuer, chacun à votre mesure, au bien-être et à l'élévation de l'humanité.

A. ANNEXES

1) Journée-type de répétition (à titre d'exemple) :

* 08H00 : prières de l'aube
* 08H15 : petit déjeuner
* 09H00 : approfondissement
* 10H00 : consultation sur tout sujet (technique, spirituel, organisation, communication, relations...)
* 10H15 : pause
* 10H30 : pratique (danse , théâtre …)
* 12H30 : repas
* 14H00 : approfondissement
* 14H30 : pratique
* 16H00 : pause
* 16H15 : pratique
* 18H50 : prières
* 19H00 : temps libre
* 19H30 : repas
* 21H00 : prières (possibilité de mettre les prières à 22H00, juste avant le coucher, pour avoir une soirée non coupée et permettre un temps calme avant le coucher)
* 22H30 : coucher

2) Propositions de lecture :

Le Nouveau Jardin
Le nouveau jardin
Livre de Prière (Bahá'u'lláh et 'Abdu'l-Bahá)
Les Paroles Cachées (Bahá'u'lláh)
Bahá'u'lláh et l'Ere Nouvelle
Causerie de 'Abdu'l-Bahá à Paris ('Abdu'l-Bahá)
Les Leçons de Saint-Jean d'Acre ('Abdu'l-Bahá)
Le Livre de la Certitude (Bahá'u'lláh)

3) Responsabilités

(à adapter en fonction des besoins, la liste ci-dessous, à titre d'exemple, correspond essentiellement à la troupe de danse DDW)

APPROFONDISSEMENT (en collaboration avec le comité)
- Prépare et facilite les approfondissements du groupe.
- Nomme les personnes qui seront chargés des approfondissements.
- Propose des sujets d'approfondissement au comité.

PARTIE SPIRITUELLE
- Prépare les parties spirituelles du groupe (textes sacrés, Ecrits Saints, prières) durant les entraînements, les consultations...
- Choisit à chaque fois différentes personnes du groupe pour le faire.

SECRÉTAIRE DU GROUPE
- Rédige les cartes de remerciements aux communautés, contacts, etc...
- Rédige les P.V. des consultations (consultations du groupe sur différents sujets comme les briefings des spectacles précédents, différentes consultations sur la vie de groupe, le fonctionnement, les danses etc...)
- Fait le lien entre la troupe et le coach ou le comité.

RESPONSABLES ENTRETIEN ET ÉTAT DES LIEUX
- Organisent les différentes taches ménagères à chaque fois que le groupe s'installe dans une communauté (vaisselle, balayage, débarrassage de table, etc...).
- Veillent à ce que les taches ménagères soient bien effectuées.
- Vérification des lieux une fois le groupe sur le départ.
- Font le planning des douches.
- S'assurent que rien n'a été oublié dans les loges après les spectacles.

RESPONSABLES COUVRE-FEU
- S'assurent que l'horaire de couvre-feu défini par la troupe et le comité soit bien respecté, c'est à dire que les lumières soient éteintes et que le silence soit fait.

RESPONSABLES RÉVEIL
- Assurent le réveil de la troupe aux horaires définis en commun.

RESPONSABLES TIMING ET FIN DE PAUSE
- Fait le rappel de la troupe pour tous les débuts d'activité et s'assure que tous soient prévenus et à l'heure.

COORDINATEURS ARTISTIQUES
- Organise les entraînements (ou seconde le directeur artistique).
- Décide de la distribution des rôles à chaque spectacle.

PRÉSENTATIONS DDW (en collaboration avec le comité)
- Choisit qui présentera les danses pour chaque spectacle.
- Décide des différentes méthodes de présentations pour chaque spectacle en collaboration avec la communauté (dans quel degré parler de la Foi dans les présentations, rajouter ou enlever des éléments de présentations...)
- Fait répéter, si besoin, les présentations.

STEPDEMO
- Décide du lieu des step démo, en collaboration, si nécessaire, avec les organisateurs.

ASSISTANT SONO
- Prépare et défait la sono avant et après chaque spectacle (Installe la sono, les éclairages, branche les fils...) (en collaboration avec le D.J)

SÉCURITÉ
- Responsable d'assurer la sécurité avant et après chaque spectacle.
- Si besoin, trouve des membres de la communauté pour se charger de la sécurité des loges, des costumes, entrée et sortie de scène, véhicules, sono...

TRACTS ET LITTÉRATURE BAHA'IE
- Veille à ce qu'il y ait toujours des tracts, des brochures, de la littérature bahá'íe, des cartes DDW et des brochures des communautés sur leurs activités de base, à chaque spectacle.

PRÉPARATION DU SPECTACLE
-Marque la scène.
-Nettoie et prépare la scène et le lieu de représentation si nécessaire.
-Gère les 4 T-shirts mis à disposition pour les communautés d'accueil

COSTUMES
- Prépare les costumes avant chaque spectacle, les range après le spectacle. ATTENTION : chaque danseur est responsable de plier ses costumes durant le spectacle.
- S'assure que les costumes sont pris en charge entre deux représentations, qu'ils sont lavés, repassé, aérés.
(en collaboration avec l'encadrant responsable des costumes)

EAU ET GOÛTER
- Responsable d'assurer l'eau et le goûter pendant les répétitions.
-Assure l'eau à chaque spectacle.(en collaboration avec les communautés ou le comité)

RELAIS TÉLÉPHONIQUES
Transmet les informations du comité aux danseurs n'ayant pas d'e-mail et de ces danseurs au comité.

SUPER-BINÔMES
-supervise les relations des binômes
-fait la liste des binômes

Chaque responsable, à chaque fois qu'il est absent à une répétition ou à une représentation s'occupe de déléguer sa responsabilité à un autre membre de l'Atelier d'Art !

4) ABOES - Association Bahá'íe pour les Œuvres Éducatives et Sociales
(association loi 1901)

Considérant que le but de l'éducation est de favoriser à la fois l'épanouissement des facultés spirituelles et intellectuelles, de développer les talents artistiques et créatifs, d'acquérir des aptitudes scientifiques et techniques, d'aider au bien être du corps et de l'esprit, et de forger une identité de citoyen capable d'avoir sa propre opinion.
Considérant que le message bahá'í a pour vocation de promouvoir l'accès de tous à l'éducation, à la formation et au loisir de grandir et de vivre heureux.

L'Association pourra :

- promouvoir et organiser des actions d'animations, au sein de séjours de vacances, de centres de loisirs ou de séjours familiaux.
- effectuer des actions de formation de courte ou de longue durée pour des bénévoles ou des professionnels œuvrant dans la vie sociale.
- établir des liens et des échanges internationaux afin de favoriser la compréhension entre les peuples dès le jeune âge à travers des séjours à l'étranger ou des rencontres ponctuelles.
- animer des actions de service à la collectivité : chantiers jeunes, projets d'environnement, manifestations culturelles et artistiques.
- favoriser l'hygiène sociale et la protection physique et morale des enfants et des jeunes notamment par des actions de prévention.
- encadrer des jeunes qui souhaitent consacrer un temps de leur vie à des actions de service, les aider à faire aboutir leur projet et à réaliser leur objectif de développement personnel.
(à partir d'extraits des statuts officiels)

5) La foi bahá'íe et ses fondateurs

LE BÁB - En 1844, un jeune marchand de Chiraz (Iran) dénonce les abus d'une société minée par le fanatisme et la corruption et réclame des réformes (sur le sort des pauvres, la condition des femmes - il proscrit le voile - l'enseignement des "sciences utiles"…). Mais sa mission principale est de fonder une religion nouvelle, pour préparer la venue d'un messager divin universel qui ouvrira "une ère de justice et de paix". La répression des autorités est sanglante (20 000 morts) mais n'empêche pas le mouvement de s'étendre. Le 9 juillet 1850, le Báb est fusillé.

BAHÁ'U'LLÁH - Prince persan, Bahá'u'lláh délaisse ses privilèges et épouse la Cause du Báb. En 1850, les bábis privés de leur chef, reconnaîtront en Bahá'u'lláh le messager universel annoncé par le Báb : la foi bahá'íe est née. Chassé et exilé, Bahá'u'lláh est incarcéré dans la citadelle de Saint Jean d'Acre, en Palestine. Du fond de sa cellule et 40 années durant, il développe les principes de sa foi, attirant la sympathie de Pierre Larousse, Ernest Renan, Guillaume Apollinaire, Léon Tolstoï. Aujourd'hui, la foi bahá'íe est devenue la plus jeune religion mondiale indépendante.

PRINCIPES ET DOCTRINE - Dieu est un, l'humanité est une, la religion doit édifier les humains et les unir. A partir de là, Bahá'u'lláh pose les fondations d'une civilisation que les bahá'ís veulent mondiale : abolition de toute discrimination; égalité des sexes; éducation pour tous; instauration d'un système fédéral mondial; harmonisation entre foi et raison; esprit de service envers l'humanité.
"La terre n'est qu'un seul pays, et tous les hommes en sont les citoyens" (Bahá'u'lláh 1817-1892)

LES BAHÁ'ÍS - Portés par ces idéaux, les bahá'ís soutiennent les organisations internationales et multiplient les projets de développement, même modestes : construction d'écoles, campagnes d'alphabétisation et de santé dans les villages, projets de sauvegarde de l'environnement. Sans clergé ni chef, les 6 millions de bahá'ís s'organisent aujourd'hui par le biais de conseils démocratiquement élus aux échelons local, national et international. Représentant 2112 ethnies et toutes les nationalités, ils forment la 2° religion géographiquement la plus répandue après le christianisme.
La Communauté internationale bahá'íe est une organisation non gouvernementale (O.N.G.) consultée par l'ONU.